Plats traditionnels thaïlandais que vous devez absolument essayer

La Thaïlande est un petit pays qui fait partie de l’Asie du Sud-Est avec la Birmanie, le Vietnam, le Laos et le Cambodge. Tous ces pays sont très proches les uns des autres et sont reliés à une seule péninsule. Comme dans chaque pays, la nourriture thaïlandaise représente également la culture, la politique, la géographie et le commerce du pays. Cependant, vous trouverez une identité distincte de la nourriture thaïlandaise qui ressort de leurs plats pleins de saveurs et de goût.

Découvrez certains des plats les plus époustouflants que vous devez absolument essayer lorsque vous êtes en Thaïlande.

Le Guay Teow

C’est un plat tellement populaire dans le pays que vous en trouverez partout où vous irez. La soupe est faite de n’importe quelle viande comme le porc, le bœuf ou le poulet. Les végétariens doivent la sacrifier car elle n’est pas disponible sans viande. On y ajoute des nouilles aux œufs ou des nouilles de riz. La plupart du temps, les vendeurs ajoutent des boulettes de viande ou des wontons à la soupe. La meilleure partie de cette soupe est la garniture des condiments. Ils ajoutent du sucre, de la sauce soja, des piments, de la sauce poisson et du jus de citron vert. Vous pouvez déguster cette soupe à tout moment de la journée. Cependant, en Thaïlande, c’est plutôt une soupe de fin de soirée si vous avez faim.

Il s’agit d’une soupe de crevettes et de l’un des plats les plus emblématiques que vous trouverez en Thaïlande. C’est un délice fumant qui crie son audace par son goût épicé.

Le Tom Yum Goong

Le Tom Yum Goong est extrêmement aromatique et savoureux grâce à de nombreux ingrédients traditionnels thaïlandais. Ils ajoutent des ingrédients essentiels comme la citronnelle, la sauce de poisson, le piment, le jus de citron vert, le galanga, le citron vert kaffier et le galanga. Le galangal est une espèce de gingembre et les feuilles de kaffier lui donnent de la fraîcheur. Vous pouvez déguster le Tom Yum Goong de deux manières : la manière nature ou la manière crémeuse avec de la crème de coco. Vous trouverez également des champignons ainsi que des crevettes fraîches dans ce bol de délices. Il s’agit d’une version plus douce du Tom Yum Goong précédent. Le quotient d’épices dans ce bol fumant est beaucoup plus faible. Il est plus riche en lait de coco et plus sucré. Il est principalement destiné aux personnes qui ne peuvent pas tolérer des niveaux élevés d’épices.

Le Tom Kha Gai

Il peut être préparé avec du poulet ou des légumes et peut remplacer la volaille selon votre choix. Ce plat peut vous sembler être une jungle de saveurs et d’ingrédients. Cependant, il s’agit d’un plat extrêmement populaire que vous trouverez en Thaïlande.

L’origine de cette salade de papaye épicée remonte à Isaan, dans le nord-est de la Thaïlande. Vous pouvez servir le Som Tam de plusieurs façons, mais la version la plus traditionnelle est celle qui se compose de papaye râpée. On y ajoute également des cacahuètes, des haricots verts, des crevettes séchées, du tamarin, de la sauce de poisson, de l’ail, des piments et du jus de citron vert. Les cacahuètes ajoutent de la texture aux salades, et la sauce de poisson ajoute de la saveur et coupe l’acidité. On utilise un mortier et un pilon pour écraser grossièrement les ingrédients. Cela libère les saveurs et aide également à mélanger tous les condiments.

Les deux mots qui décrivent parfaitement ce plat sont « croustillant » et « moelleux ». Pour faire plus simple, le Yam Pla Dook Foo est un poisson-chat frit servi avec une salade de mangue verte. Le poisson est découpé en morceaux plus petits que des bouchées et frit en pâte à frire. La salade de mangue épicée, aigre et sucrée est si salivante que vous ne pourrez pas vous en empêcher. La salade va équilibrer la graisse et apporter de l’acidité et de la fraîcheur au plat. Vous devriez la consommer avec des boissons ou en entrée.

C’est un bol de délicieuse salade de fruits de mer que vous pouvez compter comme un repas complet. Il est sain et peu calorique par rapport aux autres plats. Il n’y a pas de recette spécifique et vous pouvez y ajouter tous les fruits de mer que vous avez autour de vous, par exemple des crevettes, de la chair de crabe, des moules, des calamars et tout le reste. En plus des savoureux fruits de mer, on y ajoute des oignons et des tomates. Pour faire de la salade un repas complet, il faut ajouter une bonne quantité de nouilles de verre traditionnelles thaïlandaises.

Le Laab

Encore une autre création, la Laab est une salade de viande. La version végétarienne de cette salade est faite avec des champignons à la place de la viande. Vous pouvez demander du porc, des champignons ou du poulet dans votre choix de protéines. Vous devez savoir que cette salade sera très épicée et qu’elle n’est pas disponible dans une version plus douce. L’ajout de piment gochujang est courant dans la cuisine asiatique, y compris dans les plats thaïlandais. C’est l’un des piments les plus épicés qui existent sur terre. Vous pouvez donc imaginer le quotient d’épices.

Le Pad Thai

C’est l’un des plats nationaux du pays et chaque bouchée en vaut la peine ! On trouve le Pad Thai dans tous les coins et recoins de la Thaïlande et il en existe plusieurs versions. Vous pouvez essayer la version végétarienne ou la version non végétarienne. C’est un plat de nouilles frites avec beaucoup de crevettes et de poulet. On y ajoute également des légumes verts et des sauces. C’est un parfait exemple de la façon dont la nourriture thaïlandaise peut être aromatique, savoureuse et pourtant fraîche.

Les secrets du massage thaïlandais à travers un voyage entre Bangkok et Chiang Mai
Ayutthaya : à découvrir